Rassinier Paul - Les responsables de la deuxième guerre mondiale


Auteur : Rassinier Paul
Ouvrage : Les responsables de la deuxième guerre mondiale
Année : 1967

Lien de téléchargement : Rassinier_Paul_-_Les_responsables_de_la_deuxieme_guerre_mondiale.zip

Le mensonge triomphant qui passe... (Jean Jaurès) DECLARATION D’INTENTION « Je sauverais Juda, si j’étais Jésus-Christ ». Victor Hugo (Les châtiments) L’auteur de cet ouvrage a été un résistant de la première heure. Avec Georges Bidault et deux autres grands honnêtes hommes, le regretté Henri Ribière qui fut Secrétaire de l’Office national des Anciens Combattants et l’humble, mais courageux et trop oublié commandant Lierre, il fut un des fondateurs du Mouvement Libération-Nord. À ce titre, il fut arrêté par la Gestapo en 1943, déporté dans les camps de concentration allemands où il passa dix-neuf mois. Il en est revenu invalide de guerre à 100 % plus cinq degrés, dans l’impossibilité de reprendre son poste dans l’enseignement. Titulaire de la médaille de vermeil de la Reconnaissance française et de la médaille de la Résistance. Il est aussi un socialiste. Secrétaire général de la Fédération socialiste du Territoire de Belfort pendant une quinzaine d’années, il en a été le député à la seconde Constituante. Dans le Parti socialiste, il appartenait à la tendance pacifiste de Paul Faure, ce qui signifie qu’il était Munichois. Et ce qui explique que les thèses qu’il soutient ne sont ni celles de la Résistance, ni celles du Parti socialiste actuel. Pour beaucoup de gens, c’est un paradoxe. Il n’est, en effet, pas facilement accessible que les atroces souffrances qui lui ont été infligées dans les camps de concentration allemands ne retentissent pas sur les spéculations intellectuelles d’un ancien déporté et n’infléchissent pas tous ses raisonnements. En tout premier lieu, l’auteur doit donc dire qu’il est rentré de déportation sans ressentiment contre les hommes. La loi du Talion (« oeil pour oeil, 10 dent pour dent... ») est une réaction de primaire, sinon de primitif, et il faut la laisser aux adeptes attardés de l’Ancien Testament. Combien plus séduisant est le pardon des offenses. L’extraordinaire fortune du Nouveau Testament, tout aussi mythique et d’aussi peu de valeur historique que l’Ancien, lui vient de ce qu’il a fait sa loi fondamentale de cette valeur morale rationnelle qui a ouvert les portes de la fraternité à l’humanité et l’a sortie des ornières de la vengeance et de la haine. Le jour où le pardon des offenses sera la loi fondamentale de notre civilisation, à lui seul il fera toute sa noblesse et il faudra rendre grâce au christianisme, si contestable sur tant d’autres points, de le lui avoir apporté. ...

2201 reads

Books

You might also like

De Boron Robert - Merlin and the Grail

Author : De Boron Robert Title : Merlin and the Grail Joseph of Arimathea, Merlin, Perceval : The...

Continue reading

Bortoft Henri - Taking appearance seriously

Author : Bortoft Henri Title : Taking appearance seriously The dynamic way of seeing in Goethe and...

Continue reading

Steiner Rudolf - The Karma of untruthfulness Volume 1

Author : Steiner Rudolf Title : The Karma of untruthfulness Volume 1 Secret societies, the media,...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris