Mathez J.-A. - Le passé, les temps présents et la question juive - I


Auteur : Mathez J.-A.
Ouvrage : Le passé, les temps présents et la question juive - I
Année : 1965

Lien de téléchargement : Mathez_J-A_-_Le_passe_les_temps_presents_et_la_question_juive_-_I.zip

PIÉTINONS ENSEMBLE LA CENSURE SUISSE. Le Docteur J.-A. Mathez, citoyen suisse, est né en 1897. Il cessa de pratiquer la médecine en 1946. Il est mort en 1974. Il écrivit le présent livre vers 1963-64 et le fit paraître, à ses frais, en 1965. Ce livre n'était pas fait pour plaire à tout le monde. Il y attaque les juifs, c'est incontestable. On peut à bon droit dire qu'il s'agit là d'un livre explicitement et ouvertement antisémite. Il revendique le droit d'être antisémite. Il explique pourquoi. Ce qui devait arriver arriva. Le Tribunal correctionnel du district de Vevey a condamné Mathez le 14 juillet 1969 à trente jours d'emprisonement pour diffamation, provocation publique au crime et atteinte à la liberté de croyance et des cultes. Il a en outre ordonné la destruction totale du livre. Sans désemparer, la Cour de cassation du canton de Vaud a maintenu ce jugement en l'état, le 29 septembre 1969. Et le tribunal féréral fit de même le 23 décembre de la même année. En six mois tous les recours avaient été épuisés, l'affaire était dans le sac et la maréchaussée se mit en devoir de réaliser le but de l'opération: la destruction du livre, et des plombs qui en avaient permis l'impression. La Suisse pensait ainsi retrouver sa blancheur virginale. Dans ses considérants, la Cour a déclaré que la publication d'un livre antisémite n'est pas, juridiquement, plus condamnable que celle d'un ouvrage prosémite. Au surplus, le tribunal considère qu'il n'a pas à se prononcer sur la valeur historique de ce livre. En revanche, le jugement déclare que les écrits de Mathez constituent une provocation au crime et violent la "liberté de croyance". Autrement dit, pour assurer la liberté "de croyance", il faut commencer par la supprimer. La Suisse se souvient peut-être d'avoir brûlé Michel Servet, et les écrits du rude parpaillot Agrippa d'Aubigné. La partie civile était la Fédération suisse des communautés israélites. Il faut donc comprendre que le refus d'adhérer à la représentation juive de l'histoire sacrée de l'Holocauste porte atteinte à la liberté, ou plutôt à l'obligation de croire en ladite représentation. Si on voulait justifier l'antisémitisme, on ne s'y prendrait pas autrement. Par la suite, la Confédération helvétique, qui n'avait pas manifesté pendant la Seconde Guerre mondiale un empressement exagéré à accueillir les réfugiés juifs qui demandaient asile à ses portes, allait se signaler par une extraordinaire recrudescence de bigoterie et d'intolérance. Rivalisant dans l'obscurantisme, la police, les tribunaux et le législateur suisses allaient se lancer dans des chasses aux livres suspects, dans les librairies, dans des condamnations d'écrivains suisses et étrangers. Elle n'a pas hésité à incarcérer un octogénaire qui avait tenu des propos censurés par les communautés juives. Un juge n'ayant pas peur du ridicule a envoyé des mandats d'internement à des auteurs étrangers, comme R. Faurisson. Un autre magistrat a demandé à l'Italie d'extrader une citoyenne italienne, Oriana Fallaci, pour un livre médiocre et raciste, paru en Italie, qui se vend comme des petits pains. En un mot, la Suisse justifiait toutes les alarmes du Dr Mathez… Nous avons donc décidé de punir la Suisse. Nous republions sur Internet le livre que son étroitesse d'esprit et son intolérance lui ont fait brûler. Nous déclarons ne partager à peu près aucune des idées de son auteur. Nous affirmons haut et fort que toutes les opinions, aussi rebutantes soient-elles, ont le droit de s'exprimer. La Suisse, et quelques autres régimes, doivent savoir qu'on n'a pas le droit de brûler des livres. On a seulement celui de ne pas les lire. Cet ouvrage, brûlé en 1969, pourra donc entrer dans chaque foyer suisse, pour la plus grande honte des censeurs suisses et "israélites", et prendre une place méritée entre l'arbalète et le coucou. aaargh ...

1216 reads


You might also like

Ashe Geoffrey - King Arthur In fact and legend

Author : Ashe Geoffrey Title : King Arthur In fact and legend Year : 1969 Link download :...

Continue reading

Ashe Geoffrey - King Arthur

Author : Ashe Geoffrey Title : King Arthur The dream of a golden age Year : 1990 Link download :...

Continue reading

Ludovici Anthony Mario - Lysistrata or Woman's future and future woman

Author : Ludovici Anthony Mario Title : Lysistrata or Woman's future and future woman Year : 1925...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris