Coston Henry - Dictionnaire de la politique française


Auteur : Coston Henry
Ouvrage : Dictionnaire de la politique française Édition de l'an 2000
Année : 2000

Lien de téléchargement : Coston_Henry_-_Dictionnaire_de_la_politique_francaise.zip

AVERTISSEMENT. En créant ce Dictionnaire de la Politique Française en 1967, je voulais doter mes amis de droite et mes lecteurs de gauche d'un ouvrage réunissant les informations disséminées dans cent œuvres différentes et souvent occultées par des auteurs soucieux de ne dire que ce qui sert leurs idées personnelles ou les intérêts de leur camp. Les encouragements qu'ont prodigués des hommes de gauche à l'homme de droite que je suis resté prouvent que mon initiative et sa réalisation ont convenu aux plus loyaux de mes confrères de l'autre bord. Je ne citerai qu'un nom: celui d'un adversaire qui a utilisé mon Dictionnaire et rendu hommage à mon souci d'être vrai: Jean Maitron, l'auteur du Dictionnaire du monde ouvrier, un maître en la matière. Adversaire de mes idées, il rendait justice à mon œuvre dont il saluait l'absence de sectarisme. Je ne dirai rien des propos que m'a tenus, un jour que j'avais été consulter les archives d'un très grand quotidien, la bibliothécaire furieuse contre les rédacteurs du journal qui empruntaient les exemplaires du Dictionnaire et oubliaient de les rendre. - Je suis obligée d'en racheter à chaque instant, car c'est le plus consulté. Et comme je marquais mon étonnement, elle ajoutait: - Vous ne vous en êtes pas aperçu parce que l'on vous pille sans jamais vous citer. De nos jours, le sectarisme de certains va jusqu'à extraire des documents de mes livres en omettant systématiquement de mentionner la source. Voulez-vous un exemple? Il date de quelques années. Je n'aurai pas la cruauté de citer un nom. Vous le reconnaîtrez, peut-être, au passage quand je vous aurai dit qu'il s'agissait de son livre sur François Mitterrand. Il avait réalisé une oeuvre remarquée sur le président de la République et parmi les « découvertes :. qu'il avait faites, il y avait la décoration reçue du maréchal Pétain. Jusqu'aux années qui précédèrent la mort de Mitterrand, on cachait soigneusement son appartenance à la cohorte des "Franciscains", à laquelle j'appartenais moi-même. Ce délicat confrère se décida à franchir le pas après les deux visites qu'il me fit, chez moi, boulevard Ornano, et au bureau, que je possédais au pied du Sacré-cœur. Je ne saurai donner une date, mais je me souviens que ce confrère était venu, le lendemain de l'incendie criminel qui avait ravagé son garage. Il semblait ému par cette atteinte directe à ses biens. Qu'aurait-il fait s'il avait été agressé, en plein boulevard, comme je J'ai été il y a dix ans, par un « photographe lt qui me frappa avec son lourd appareil parce que je refusais de le ·laisser prendre des clichés de ma personne. Ma chute eut des conséquences : une fêlure du fémur gauche, cinq opérations chirurgicales (dont la première «loupée »), une invalidité à 80 % et, depuis quelques mois, le recours à un déambulateur pour circuler dans l'appartement. Naturellement la police ne découvrit jamais le coupable, Mme la juge d'instruction ne l'ayant pas autorisée à aller perquisitionner au bureau d'un hebdomadaire soupçonné d'avoir payé pour accomplir cet exploit: - Ils sont trop puissants, dit-elle à mon ami Christian de La Mazière qu'elle avait consenti à recevoir - sinon à interroger - comme témoin involontaire d'une conversation de confrères au courant de l'opération qui se préparait. Femme avant tout, elle était curieuse de voir en chair et en os cet ancien combattant antibolchevique qui revendiquait, dans Le Chagrin et la pitié, le droit d'aller combattre les "bolchos" jusque dans leur tanière glacée. Revenons à la Francisque de Mitterrand: c'est en 1958 que, dans Cet homme est dangereux, je faisais connaître le fait. L'auteur de la biographie de l'ancien président de la République, reproduisit mot à mot un passage de mon livre, dans le sien, sans me nommer, bien qu'il ait reçu, de ma bouche, confirmation de l'honneur que lui avait fait le Maréchal. Ce sont les mœurs de notre époque, hélas ! Je n'ai pas encore pu m'y faire: pardonnez-moi et ne me demandez pas d'adopter cette manière de procéder, même à 'l'égard d'un adversaire politique. Vous l'avez probablement constaté à la lecture de mes autres livres, ce n'est pas à mon âge que je changerai. Chaque fois que c'est nécessaire, je cite mes sources. Qu'elles soient marxistes, capitalistes ou nationalistes. De même, je ne tiens auc·un compte de l'appartenance politique des personnalités ou des militants pour décider de la publication de leur biographie. Aucun ostracisme ne préside à mon choix : je .laisse cette manière de procéder aux grands dictionnaires biographiques, français ou américains, qui ont supprimé ma bio pour complaire aux lobbies dont j'ai, dans Les Financiers qui mènent le monde, notamment, révélé les agissements. ...

2367 reads

Books

You might also like

Jones Prudence - Pennick Nigel - A history of pagan Europe

Authors : Jones Prudence - Pennick Nigel Title : A history of pagan Europe Year : 1995 Link...

Continue reading

Patterson James - Filthy rich

Authors : Patterson James - Connolly John - Malloy Tim Title : Filthy rich A powerful Billionaire,...

Continue reading

Church John Merrick - B'Nai B'Rith

Author : Church John Merrick Title : B'Nai B'Rith Year : 1937 Link download :...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris