Kadath Chroniques des civilisations disparues - 005


Auteur : Kadath Chroniques des civilisations disparues
Ouvrage : 005
Année : 1973

Lien de téléchargement : Kadath_Chroniques_des_civilisations_disparues_-_005.zip

« C’était en 1933. Le petit étudiant juif avait un nez pointu, chaussé de lunettes rondes derrière lesquelles brillaient des yeux agiles et froids. Sur son crâne rond se clairsemait déjà une chevelure pareille à un duvet de poussin. Un effroyable accent, aggravé par des hésitations, donnait à ses propos le comique et la confusion d’un barbotage de canards dans une flaque. Quand on le connaissait un peu mieux, on éprouvait l’impression qu’une intelligence boulimique, tendue, sensible, follement rapide, dansait dans ce petit bonhomme malgracieux, plein de malice et d’une puérile maladresse à vivre, comme un gros ballon rouge retenu par un fil au poignet d’un enfant. « Vous voulez donc devenir alchimiste ? », demanda le vénérable professeur à l’étudiant Jacques Bergier. » C’était en 1973. Attablés dans un snack des Champs-Elysées, nous écoutions Jacques Bergier. Nous avions retrouvé le même personnage décrit affectueusement par Louis Pauwels. Même accent rocailleux, même gentillesse, même regard pétillant d’intelligence. Il avait fait à KADATH un accueil aussi chaleureux qu’inattendu : un homme si occupé, tellement sollicité de partout, allait-il se donner la peine de nous envoyer des encouragements ? Oui, par retour du courrier, il nous disait tout le bien qu’il pensait de notre action, et nous invitait à son bureau. Nous avions beaucoup de questions à poser à Jacques Bergier. Il avait fait, quelques mois auparavant, une intervention très remarquée dans un débat à l’ORTF. Connaissant la différence de méthode qui l’éloigne d’un Robert Charroux ou d’un Erich von Däniken, nous avions entrevu un début d’explication, et nous ne pouvions qu’applaudir. Mais il allait nous en apprendre plus. Car cet homme, lorsqu’il se manifeste en public, a une attitude de prime abord paradoxale. Et c’est souvent à cet aspect que s’arrête le lecteur ou le téléspectateur moyen. Comme pour Salvador Cali, on ne comprend pas et on préfère sourire. Et pourtant... ...

1564 reads

Books

You might also like

Steiner Rudolf - The karma of vocation

Author : Steiner Rudolf Title : The karma of vocation Year : 1944 Link download :...

Continue reading

Steiner Rudolf - The electronic Doppelgänger

Author : Steiner Rudolf Title : The electronic Doppelgänger The mystery of the double in the age of...

Continue reading

Steiner Rudolf - Guidance in esoteric training

Author : Steiner Rudolf Title : Guidance in esoteric training Year : 1961 Link download :...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris