Kadath Chroniques des civilisations disparues - 007


Auteur : Kadath Chroniques des civilisations disparues
Ouvrage : 007
Année : 1974

Lien de téléchargement : Kadath_Chroniques_des_civilisations_disparues_-_007.zip

En mars 1974 paraissait la première édition de ce numéro spécial de KADATH (n° 7) consacré à Glozel. Résultat de nos premières recherches, tant dans la nombreuse littérature existante qu’à Glozel même, ce numéro était déjà plus qu’une simple synthèse de cette « affaire de Glozel », dont les spécialistes ne parlaient plus guère que pour illustrer quelque docte étude sur les mystifications en archéologie. Glozel : oeuvre du faussaire Emile Fradin ; voilà à quoi se résumaient les connaissances de ceux que nous interrogions, spécialistes des sciences officielles ou érudits de tous bords. Mais à la question cent fois posée : « Avez-vous visité le musée de Glozel ? », la réponse était presque toujours négative. On ne visite pas un canular, sous peine de perdre son temps et sa réputation, et ces Messieurs les Officiels avaient, bien longtemps auparavant, décrété que Glozel était un canular. Et pourtant, à l’époque, il apparaissait très rapidement et de manière incontestable à celui qui voulait bien se pencher objectivement sur le problème, que Glozel était authentique. Sceptiques avant d’entamer notre étude, nous étions devenus des partisans de I’authenticité de Glozel — des « glozéliens », comme on dit — à l’instant de rédiger le numéro. Et c’est donc en glozéliens que nous avions présenté à nos lecteurs l’incroyable histoire du site bourbonnais et de son inventeur, Emile Fradin. Mais nous n’étions heureusement pas seuls sur l’affaire : une équipe de physiciens danois, écossais et français finissait de dater des fragments de poteries glozéliennes par une méthode toute récente : la thermoluminescence. Et bientôt, les résultats des datations furent publiés, mettant fin à 50 ans de calomnies à l’égard d’Emile Fradin. Est-ce à dire que toute polémique disparut alors à Glozel ? Certes non ! Ce serait trop beau, et il faut encore, à l’heure présente, compter avec une science qui sait se montrer particulièrement rancunière lorsqu’on la dérange. Car Glozel dérange toujours, en 1981, et presque autant qu’en 1924. Voici donc, remis à jour et augmenté des résultats des travaux les plus récents, le dossier complet d’une affaire qui, si elle a fait couler beaucoup d’encre, n’a encore été qu’exceptionnellement abordée avec objectivité. Voyez le couple merveilleux reproduit ici : c’est l’Homo Glozeliensis, dont le regard serein nous vient des premiers âges de notre passé. Ces hommes et ces femmes nous ont laissé un message que, peut-être, notre science réussira à déchiffrer un jour. Et peut-être apprendrons-nous alors que « l’Histoire commence à Glozel »… KADATH. ...

1472 reads

Books

You might also like

Isherwood H. B. - Racial integration

Author : Isherwood H. B. Title : Racial integration The rising tide of colour Year : 1966 Link...

Continue reading

Stevens Richard P. - American zionism and U.S. foreign policy 1942-1947

Author : Stevens Richard P. Title : American zionism and U.S. foreign policy 1942-1947 Year : 1962...

Continue reading

Guépin Reinout - One eye in the land of the blind

Author : Guépin Reinout Title : One eye in the land of the blind The rediscovery of aether Based on...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris