Lovecraft Phillips Howard - La quête d'Iranon


Auteur : Lovecraft Phillips Howard
Ouvrage : La quête d'Iranon
Année : 1921

Lien de téléchargement : Lovecraft_Phillips_Howard_-_La_quete_d_Iranon.zip

Un jeune homme, le front ceint d'une couronne de feuilles de vigne posée sur des cheveux blonds brillants de myrrhe, vêtu d'une tunique pourpre déchirée par les bruyères de la montagne, errait dans Teloth, la cité de granit. Les habitants de Teloth, hommes graves à la peau sombre, vivent dans des maisons carrées. Soupçonneux, ils demandèrent à l'étranger d'où il venait, quels étaient son nom et sa fortune. Le jeune homme répondit « Je m'appelle Iranon. J'arrive de la lointaine cité d'Aira, dont je n'ai conservé qu'un vague souvenir que je tente de retrouver. Ma vocation consiste à créer de la beauté en perpétuant les évocations de l'enfance. Je chante des hymnes que j'ai appris à Aira. Ma richesse, c'est mes chansons. Elles sont faites de petits souvenirs, de rêves et d'espoirs que je fredonne le soir, dans les jardins, lorsque la lune est douce, et que le vent d'ouest agite les bourgeons de lotus. » Après avoir entendu cela, les habitants de Teloth se concertèrent. Si le rire et les chansons sont inconnus dans la ville de granit, ces hommes graves regardent parfois, au printemps, du côté des collines karthiennes, en songeant aux luths d'Oonai dont parlent les voyageurs. C'est pourquoi ils prièrent l'étranger de rester et de chanter dans le square devant la tour de Mlin, bien qu'ils n'aimassent ni la couleur de sa tunique déchirée, ni la myrrhe de ses cheveux, ni sa couronne de feuilles de vigne, ni la jeunesse de sa voix d'or. Le soir, Iranon chanta. Tandis qu'il chantait, un vieil homme pria et un aveugle affirma qu'il voyait une auréole autour de la tête du jeune poète. Mais la plupart des hommes de Teloth bâillèrent. Quelques-uns rirent et d'autres s'endormirent : Iranon ne disait rien d'utile, en ne chantant que ses souvenirs, ses rêves et ses espérances. « Je me rappelle le crépuscule, la lune et les doux chants qui me berçaient pour m'endormir. De ma fenêtre, je voyais la rue, pleine de lumières dorées, où les ombres valsaient sur des maisons de marbre. Je me rappelle, sur le sol, le carré de lune dont la lueur était différente de toutes les autres, et les visions qui dansaient sur les rayons de l'astre nocturne, quand ma mère chantait pour moi. Je me rappelle, en été, le soleil du matin clair au dessus des collines colorées, et aussi la douce senteur des fleurs, apportée par le vent du sud qui faisait chanter les arbres. « O Aira, cité de marbre et de béryl, que tes beautés sont nombreuses ! Comme j'aimais les bosquets tièdes et parfumés de l'autre côté du fleuve Nithra ! Et les cascades du petit Kra qui coulait dans la vallée verdoyante ! Dans les bois, et dans cette vallée, les enfants se tressaient mutuellement des guirlandes. Au crépuscule, je faisais d'étranges rêves sous les arbres de la montagne, tandis que je voyais sous moi les lumières de la cité, et le Nithra silencieux réfléchissant un ruban d'étoiles. « Et cette cité était remplie de palais de marbre veiné et teinté avec des dômes dorés, des murs peints, et des jardins verts décorés de bassins azurés et de fontaines de cristal. Souvent, je jouais dans les jardins, et barbotais dans les bassins. Je m'allongeais pour rêver parmi les fleurs pâles, sous les arbres. Et parfois, au coucher du soleil, je montais la longue rue en pente qui menait à la citadelle et à la terrasse, et de là je contemplais Aira, la cité de marbre et de béryl, splendide dans sa robe d'or flamboyant. ...

1592 reads

Books

You might also like

Jones Prudence - Pennick Nigel - A history of pagan Europe

Authors : Jones Prudence - Pennick Nigel Title : A history of pagan Europe Year : 1995 Link...

Continue reading

Patterson James - Filthy rich

Authors : Patterson James - Connolly John - Malloy Tim Title : Filthy rich A powerful Billionaire,...

Continue reading

Church John Merrick - B'Nai B'Rith

Author : Church John Merrick Title : B'Nai B'Rith Year : 1937 Link download :...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris