Steiner Rudolf - A propos de la relation juste avec l'antroposophie


Auteur : Steiner Rudolf
Ouvrage : A propos de la relation juste avec l'antroposophie
Année : 1909

Lien de téléchargement : Steiner_Rudolf_-_A_propos_de_la_relation_juste_avec_l_antroposophie.zip

À PROPOS DE LA RELATION JUSTE AVEC L’ANTHROPOSOPHIE. Ce n’est pas une simple façon de parler que d’évoquer, comme c’est souvent le cas dans les diverses conférences, les cycles fondés sur le nombre sept : cela correspond vraiment à une loi de l’existence. Notre mouvement de science spirituelle venant d’achever un cycle de 7 ans, il me paraît opportun d’observer quelques moments de recueillement dans toutes nos aspirations, dans tout notre travail. Ce dernier n’est possible que si les lois internes du mouvement spirituel ont une certaine parenté avec les lois du grand ordre cosmique. L’ordre cosmique se déroule en cycles basés sur le nombre sept. Nous comptons sept états planétaires, sept états à l’intérieur des mondes planétaires, etc. Mais le nombre sept joue également un certain rôle dans un mouvement comme le nôtre. D’une certaine façon, les aspirations reviennent au bout de sept ans à leur point de départ, après s’être enrichies dans cet intervalle de temps de ce qui a été travaillé en profondeur. Les aspirations reviennent à leur point de départ à un degré supérieur. On ne peut atteindre cette situation qu’en tenant compte de la loi interne plus profonde qui régit ce type de phénomène. Si vous jetez un regard rétrospectif sur la manière dont nous avons travaillé au cours de ces sept années, vous pourrez remarquer une chose : il y a eu réellement une certaine régularité dans ce travail. Naturellement, vous ne pouvez pas admettre d’emblée ce que je vous dis à présent, mais si vous en retenez l’essentiel, vous verrez que les choses sont telles que je les décris. Pendant les quatre premières années de nos travaux, nous avons pour ainsi dire posé les bases de nos études : nous avons acquis une certaine connaissance de l’essence de l’être humain, des chemins qui conduisent aux mondes supérieurs, nous avons acquis des éléments concernant les grandes relations cosmiques, et de ce que l’on peut appeler la vérification des faits donnés par la chronique de l’Akasha, relatifs aux mystères cosmiques. Il a toujours été nécessaire ‒ et il le sera toujours, pour ceux de nos membres qui nous ont rejoints plus tard ‒ d’acquérir a posteriori cette base solide qui est indispensable. Car il ne suffit nullement d’assimiler simplement ce qui a été à l’ordre du jour pendant les trois dernières années, pour permettre une juste progression du mouvement. Si vous faites une certaine rétrospective, vous verrez qu’au cours des trois années dernières ont été développées les vérités et connaissances que vous avez rencontrées au cours des années précédentes, peut-être de façon plus frappante. Si vous cherchez à faire un lien avec ce qui a été cultivé dans les quatre premières années de notre travail, dans ce qui est en somme le fondement quadripartite de tout l’ensemble, vous verrez que même ce qui était frappant ‒ les grandes vérités générales ‒ a un rapport intime avec ce qui s’est passé au cours des quatre premières années. Vous pourrez vous en convaincre si vous regardez en vous-même. Les membres nouvellement arrivés devraient avoir extrêmement à coeur de s’assurer correctement ces bases. C’est quelque chose qu’ils ne devraient pas négliger. Dans tous les lieux où un travail est effectué, on veille de plus en plus à ce que tout nouveau membre puisse rattraper ce qui a été travaillé ici en profondeur durant les premières années. Sans ce rattrapage, il n’est en réalité pas possible de suivre les études en cours. Nous devons prendre extrêmement au sérieux ce qui est un mouvement de science de l’esprit. En rapport avec cela, nous pouvons peut-être aborder aujourd’hui un thème ‒ justement d’actualité pour la période importante dans laquelle nous nous trouvons ‒ qui concerne davantage l’attitude générale à adopter envers la vie de l’esprit et la manière dont on se représente cette dernière : quelle est la façon juste pour l’anthroposophe de se situer par rapport à la science de l’esprit elle-même ? ...

1609 reads

Books

You might also like

Wilson Colin - Rudolf Steiner

Author : Wilson Colin Title : Rudolf Steiner The man and his vision Year : 1985 Link download :...

Continue reading

Steiner Rudolf - Staying connected

Author : Steiner Rudolf Title : Staying connected How to continue your relationships with those who...

Continue reading

Civilta Cattolica - The jewish question in Europe

Author : Civilta Cattolica Title : The jewish question in Europe The causes, the effects, the...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris