Aime et sers - La philosophie National-Socialiste


Auteur : Aime et sers
Ouvrage : La philosophie National-Socialiste
Année : 20**

Lien de téléchargement : Aime_et_sers_-_La_philosophie_National-Socialiste.zip

La Philosophie National-socialiste Quand une famille grandit à travers les étapes du temps, cela peut venir à être compter dans les millions. Une telle famille est alors appelée, une nation. Une Nation du peuple est une famille du peuple. Ainsi, le nationalisme est le familialisme, le familialisme est le nationalisme. ll est dit que l'institution familiale est la base de la civilisation et la société organisée. En termes de microcosme/macrocosme, donc, les autorités qui gouvernent la Nation serait exactement co=e ceux qui dirigent la famille. Pour apprendre comment le gouvernement national devrait fonctionner, on doit seulement considérer comment la famille individuelle fonctionne. La nation devient ainsi un hologramme avec chaque partie reflétant le tout et le tout reflétant les parties. Que les familles font-elles ? Sont-elles les talents individuels des membres familiaux encouragés et promus ? Oui. L'expression individuelle est-elle honorée et encouragée ? Oui. Y a-t-il aussi certaines activités dans lesquelles tous les membres familiaux s'unissent collectivement pour soutenir? Oui. Les parents encouragent-ils leurs enfants à apprendre à travailler pour ce qu'ils veulent? D'habitude, selon l'âge. Les parents prêtent-ils parfois leur argent à leurs enfants pour certaines choses, s'attendant à ce que ces derniers remboursent le prêt ? Oui. Des parents demandent-ils l'usure exacte pour le prêt à leurs propres enfants? NON! Si un membre de la famille rencontre l'adversité, les autres membres s'unissent-ils pour soulager les effets de cette adversité ? Oui. La famille prévoit-elle collectivement ce soulagement ? Oui. La Nation a-t-elle sa banque nationale, exploitée sans bénéfice, pour le bien de ses membres ? Oui. La Nation construit-elle des hôpitaux et des cliniques pour fournir des besoins médicaux sans bénéfice pour le bien de ses membres ? Oui. La Nation développe-t-elle l'infrastructure au coût pour le bien de ses membres ? Oui. La Nation laisse-t-elle ses membres à la merci d'hôpitaux privés et la prolifération ultérieure de compagnies d'assurance privées ? Non. La Nation libère-t-elle la terre agricole de la spéculation permettant à des spéculateurs de posséder la terre agricole qu'eux-mêmes ne cultiveront pas, mais loueront plutôt à d'autres à de forts taux tarifaires? Non. ...

1042 reads

Books

You might also like

Jones Prudence - Pennick Nigel - A history of pagan Europe

Authors : Jones Prudence - Pennick Nigel Title : A history of pagan Europe Year : 1995 Link...

Continue reading

Patterson James - Filthy rich

Authors : Patterson James - Connolly John - Malloy Tim Title : Filthy rich A powerful Billionaire,...

Continue reading

Church John Merrick - B'Nai B'Rith

Author : Church John Merrick Title : B'Nai B'Rith Year : 1937 Link download :...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris