Berresford Ellis Peter - L'ancienne astrologie irlandaise


Auteur : Berresford Ellis Peter
Ouvrage : L'ancienne astrologie irlandaise
Année : 1996

Lien de téléchargement : Berresford_Ellis_Peter_-_L_ancienne_astrologie_irlandaise.zip

On rencontre, dans toutes les histoires de l’astrologie occidentale, une omission curieuse. Il n’y est jamais fait référence aux anciennes pratiques astrologiques irlandaises, ou celtiques. En fait, la seule étude sérieuse sur l’astrologie celtique a été publiée dans une revue savante française en 1902. A la lumière des recherches modernes, les conclusions de cette dissertation sont ouvertes à la discussion. La raison principale de ce désintérêt pour le sujet, au moins pendant les cinquante dernières années, a assurément été l’influence insidieuse de The White Goddess de Robert Graves (1949). Ce livre a rendu un singulier mauvais service à ceux qui cherchent à étudier les réalités de la cosmologie celtique et, particulièrement, la pratique de l’astrologie. Graves n’était pas celtisant. Son invention d’un supposé « calendrier des arbres » et d’un « zodiaque des arbres » a inspiré une profusion de livres prétendant traiter d’astrologie celtique. Graves et ses disciples ont malheureusement frappé l’imagination populaire, mais leur zodiaque des arbres n’a rien à voir avec les réalités du monde celtique antique. Ce n’est pas le lieu de disséquer les inventions de Graves. Ceci nécessiterait un long article. Dans cette polémique, j’ai l’intention de me limiter à un aperçu de la réalité historique de l’astrologie dans la société irlandaise. L’Irlande était, et demeure, une partie du monde celtique. Autour du IIIe siècle av. J.-C., les Celtes atteignirent leur plus grande expansion en Europe. Ils occupaient l’Europe de l’Irlande, à l’ouest, jusqu’à la plaine centrale de la Turquie (Galatie), à l’est (et même jusqu’à la mer d’Azov), du nord de la Belgique jusqu’à Ancône, en l’Italie, et Cadix dans la péninsule ibérique. Ils furent l’une des grandes civilisations fondatrices de l’Europe ; la première civilisation du nord de l’Europe dont l’histoire rend compte. Bien que nous ayons des centaines de textes et d’inscriptions dans les langues celtiques continentales depuis le IVe siècle av. J.-C., les informations les plus anciennes dont nous disposons sur les littératures considérables des Celtes insulaires, Irlandais et Gallois, ne remontent pas beaucoup plus haut que le VIe siècle. Les auteurs grecs et latins témoignent clairement que les Celtes ont été non seulement éminents en astronomie, mais qu’ils ont été estimés, particulièrement par les Grecs, pour leurs spéculations sur les étoiles. Même les Romains, de César à Pline, ont rendu hommage à leur astronomie. Martial (c. 40-103/4), qui se proclamait lui-même d’ascendance celtique, nota le premier que les Celtes antiques croyaient que le monde était rond (et non plat). ...

761 reads

Books

You might also like

Guépin Reinout - One eye in the land of the blind

Author : Guépin Reinout Title : One eye in the land of the blind The rediscovery of aether Based on...

Continue reading

Cobbald Jane - Viktor Schauberger

Author : Cobbald Jane Title : Viktor Schauberger A life of learning from nature Year : 2006 Link...

Continue reading

Greer John Michael - Paths of wisdom

Author : Greer John Michael Title : Paths of wisdom Principles and practice of the magical cabala...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris