Hancock Graham - Civilisations englouties Tome 1


Auteur : Hancock Graham
Ouvrage : Civilisations englouties Tome 1 Découvertes et mystères
Année : 2002

Lien de téléchargement : Hancock_Graham_-_Civilisations_englouties.zip

CIVILISATIONS ENGLOUTIES représente un énorme travail d'enquête qui m'aura occupé cinq années durant. Je ne peux remercier ici qu'une petite partie des nombreuses personnes ayant contribué chacune à sa manière à l'ouvrage. En premier lieu, merci à mon épouse, Santha, qui a effectué chaque étape du voyage en ma compagnie, pris tous les risques à mes côtés, plongé chaque fois avec moi, relevé le moindre défi, vécu et respiré avec Civilisations englouties pendant cinq ans tout comme je l'ai fait. Nombre de ses merveilleuses photographies apparaissent sur mon site Internet (http://www.grahamhancock.com) consacré à l'ouvrage. Une mention spéciale pour Sharif Sakr, mon brillant enquêteur, qui m'a rejoint au sortir de l'université d'Oxford, en été 2000, lorsque débutait à peine la phase d'écriture du livre. Il correspond dans tous les sens du terme à ce que devrait être un grand chercheur : à la fois un penseur original et un individualiste enthousiaste, doté d'une vaste intelligence, d'une énergie inépuisable et d'un esprit d'initiative sans bornes, à qui l'on n'a jamais besoin de dire ce qu'il doit faire, mais qui s'attelle à la tâche et l'accomplit. La force des Civilisations englouties lui doit beaucoup. Mes remerciements s'adressent aussi à John Grisby, qui enquêtait déjà pour moi depuis quelques années, avant l'arrivée de Sharif dans l'équipe, et à Shanti Faiia pour son excellent travail d'étude, de coordination et d'agencement pour les graphiques inclus dans l'ouvrage. Le Dr Glenn Milne du département de géologie de l'université de Durham a joué un rôle crucial, en nous fournissant avec générosité toutes les cartes des inondations utilisées dans ce livre. Sa gentillesse ne doit pas pour autant signifier qu'il soutient à sa manière les hypothèses et les idées présentées ici, lesquelles relèvent de mon entière responsabilité. Merci à Ashraf Bechai de nous avoir montré les mystérieux sites mégalithiques sous-marins au large d'Alexandrie, en particulier les blocs gigantesques de Sidi Gaber, que l'archéologie classique n'accepte toujours pas. En ce qui concerne Malte, je m'appuie beaucoup sur la remarquable recherche du Dr Anton Mifsud et lui sais gré de m'avoir permis de rendre compte de ses découvertes à profusion. Si, à mon avis, un tout nouveau chapitre de la préhistoire de Malte est sur le point de s'écrire, ce sera dû à la quête inlassable d'Anton pour la vérité et aux investigations poussées qu'il continue de conduire dans le passé de l'île. Merci également à ses coauteurs dans divers ouvrages : Charles Savona Ventura, Simon Mifsud et Chris Agius Sultana. En Inde, je suis grandement redevable envers tous les membres de la section archéologique du National Institute of Oceanography (NIO), notamment envers Kamlesh Vora, Sundaresh, et au Dr A. S. Gaur. Remerciements tout particuliers pour le Dr Ehrlich Desa, directeur du NIO, qui a beaucoup oeuvré pour faciliter nos séances de plongée à Dwarka et à Poompuhur, et nous a témoigné tant de bonne volonté et de gentillesse lorsque Santha et moi nous sommes présentés pour la première fois au siège de l'organisme, à Donna Paula, Goa. Merci également au National Institute of Ocean Technology (NIOT) d'Inde, dont les découvertes originales dans le golfe de Gambay sont publiées pour la première fois dans cet ouvrage. Je tiens à saluer le Dr S. Kathiroli, directeur de projet du NIOT, le Dr S. Badrinaryan, consultant en géologie pour l'institut, et le directeur G. Janaki Raman, responsable de la cellule de gestion des vaisseaux. Tant de braves gens nous ont aidés au Japon au fil des ans qu'il se révèle tout simplement impossible de les citer tous. J'espère que ceux dont les noms sont omis me pardonneront. Un grand merci à notre ami Shun Daichi, traducteur japonais de mes livres, qui nous a accompagnés, Santha et moi, lors de nos voyages dans son pays... à la fois sur terre et sous l'eau. Mes remerciements vont 'lU Seamen's Club d'Ishigaki, dont le personnel et la direction ont rendu possibles nos aventures de plongée nippones. En dehors de l'organisme susnommé, Kiyoshi Nagaki, Isamu Tsukahara, Kihachiro Aratake, Yohachiro Yoshimaru, Mitsutoshi Taniguchi et Kuzanori Kawai ont aussi plongé avec nous et nous ont aidés dans nos enquêtes subaquatiques. Enfin, et non des moindres, Santha et moi souhaitons remercier nos enfants Ravi Faiia, Shanti Faiia, Sean Hancock, Leila Hancock, Luke Hancock et Gabrielle Hancock d'avoir su s'accommoder de nos préoccupations et de nos absences prolongées du foyer. Tous ont joué leur rôle dans le projet, appris à plonger et participé à certaines de nos explorations sous-marines. Ces jeunes dont le dynamisme n'a d'égal que leur intelligence font à la fois notre bonheur et notre fierté. Graham Hancock, Londres, janvier 2002. ...

3427 reads

Books

You might also like

Wilson Colin - Rudolf Steiner

Author : Wilson Colin Title : Rudolf Steiner The man and his vision Year : 1985 Link download :...

Continue reading

Steiner Rudolf - Staying connected

Author : Steiner Rudolf Title : Staying connected How to continue your relationships with those who...

Continue reading

Civilta Cattolica - The jewish question in Europe

Author : Civilta Cattolica Title : The jewish question in Europe The causes, the effects, the...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris